Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BM

L'auteur de ce blog : Boris MARTIN

(Photo © Agnès Varraine-Leca http://avl.agnesvarraineleca.com)

L'idée de ce blog : À l’origine, ce blog s’intitulait « Le monde ne suffit pas ». Il n’en garde que l’adresse. Incipit a désormais pour vocation de présenter ce que je fais à ceux que cela intéresse. En littérature, l’incipit désigne en effet les premiers mots ou la première phrase, disons le début d’un roman, où l’auteur pose les termes essentiels de ce qui va suivre, installe le décor, donne envie de poursuivre tout simplement – pensez à la première phrase du Livre de ma mère d’Albert Cohen : « Chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte »... 

Le pitch sur moi : Après avoir suivi des études de droit et d’anthropologie du droit, Boris Martin s’est engagé parallèlement dans la recherche universitaire, l’écriture et l’action humanitaire. Il est aujourd’hui rédacteur en chef de la revue Alternatives Humanitaires  (http://alternatives-humanitaires.org), éditeur-rewriter indépendant et auteur. 

Il est d’abord entré en écriture par le souci de comprendre, voire de faire comprendre. La Première Guerre du Golfe, en 1991, lui met le pied à l’étrier : il écrit une tribune dans un journal universitaire dans lequel il brocarde l’apathie des étudiants. Ce seront ensuite ses sujets d’étude, de recherche et sa « militance douce » qui guideront sa plume. Premier livre en 2002, La France de la solidarité (Cesno), suivi de Quand le droit fait l’école buissonnière - Pratiques populaires de droit (avec Patricia Huyghebaert), Descartes & Cie, Editions Charles Léopold Mayer, puis Voyager autrement - Vers un tourisme responsable et solidaire (dir.) aux Editions Charles Léopold Mayer (2003). Il continue sur ces thèmes en 2006 avec Critique de la raison humanitaire (dir. avec Karl Blanchet), Editions Le Cavalier Bleu et en 2007 avec Droits de l’Homme et responsabilités (avec Sandrine Revet et Bertrand Verfaillie), Éditions Charles Léopold Mayer et Tarik Éditions.

Mais le besoin de seulement raconter, montrer, suggérer l’a déjà rattrapé, en même temps que le désir d’écrire d’une plume plus légère… En 2004, il publie au Seuil « C’est de Chine que je t’écris… » (traduit en chinois)puis récidive en 2008, chez le même éditeur, avec Chronique d’un monde disparu (traduit en allemand et en japonais). Dans ces deux ouvrages mêlant le texte à la photo, il aborde les thèmes du voyage, de la quête, de la mémoire… En 2010, il les décline dans une fiction où l’héroïne, atteinte d’Alzheimer, retourne une dernière fois dans la ville de son enfance (Hong Kong. Un parfum d’éternité, Elytis). En 2014, il publie aux Éditions du Pacifique L’iconoclaste, le « roman-vrai » d’Auguste François, consul, photographe et aventurier ayant traîné ses guêtres en Indochine, au Paraguay et, bien sûr, en Chine…

Lorsqu’il n’écrit pas pour lui-même, il prête sa plume à d’autres, pour reprendre des manuscrits « bancals », insuffler un rythme ou raconter d’autres histoires… En 2008, il a réalisé l’adaptation française du best seller chinois Le Totem du Loup, de Jiang Rong (Ed. Bourin), dont Jean-Jacques Annaud a acquis les droits pour le cinéma. Le film est sorti en janvier 2015 sous le titre Le dernier loup.

Mes ouvrages :  

édition, livre, humanitaire

 

L'adieu à l'humanitaire ? Les ONG au défi de l'offensive néolibérale, Editions Charles Léopold Meyer, novembre 2015. [Essai]

 

 

 

 

CouvLiconoclaste.jpg

L'iconoclaste. L'histoire véritable d'Auguste François, consul, photographe, explorateur, misanthrope, incorruptible et ennemi des intrigants, Les Editions du Pacifique, mai 2014. [Récit]

Disponible dans toutes les librairies ou en commande internet, par exemple ici.

 

 

HKCouv.jpg

 

Hong Kong, un parfum d’éternité, Elytis, mars 2010 [Fiction]

 

 

couv.JPGChronique d’un monde disparu, Seuil, octobre 2008 (traduit et publié en Allemagne chez Frederking & Thaler en janvier 2009, au Japon chez National Geographic en mars 2010) [Récit]

 

couvedallemande.jpgCouvjaponaiseChronique.jpg

 

 

Edition allemande parue en 2009 chez Frederking & Thaler et édition japonaise  parue en 2010 chez National Geographic

 

 

 

Couv.jpg

 

Droits de l’Homme et responsabilités (avec Sandrine Revet et Bertrand Verfaillie), Éditions Charles Léopold Mayer et Tarik Éditions, 2007 [Essai]

 

couv.jpg

Critique de la raison humanitaire (dir. avec Karl Blanchet), préface de Rony Brauman, Éditions Le Cavalier Bleu, 2006 [Essai]

 

 

 

Traduction anglaise parue en 2011 : Many reasons to intervene (dir. avec Karl CouvManyReasonsHD.jpgBlanchet), préface de Rony Brauman, Hurst et Company [pour le Royaume-Uni], Londres, juillet 2011 et Columbia University Press [pour les USA et le Canada], New-York, septembre 2011, préface de Rony Brauman, épilogue de David Rieff [Essai]

 

 

 

 

C'estdeChine.jpg

« C’est de Chine que je t’écris… », Jules Leurquin, consul de France dans l’Empire du Milieu au « temps des troubles », Seuil, 2004 (traduit en chinois aux Éditions Hunan publishing group, mai 2005) [Récit]

 

livres.jpg

 

 

Edition chinoise parue en 2005 chez Hunan Publishing Group/Brother (traduction Yuling Zhang)

 

 

 

couvVoyager.jpg

Voyager autrement - Vers un tourisme responsable et solidaire (dir.), Éditions Charles Léopold Mayer, 2003 [Essai]

 

 

 

couvQuand le droit.jpg

Quand le droit fait l’école buissonnière - Pratiques populaires de droit (avec Patricia Huyghebaert), Descartes & Cie, Éditions Charles Léopold Mayer, 2002 [Essai]

 

 

couv.JPG

 La France de la solidarité, Cesno, 2002, 251 pages [Essai]